Les univers narratifs transmedia peuvent ils intégrer des marques?

Pas plus tard qu’hier encore, je me prenais de bec avec un auteur qui se qualifiait de « pur ».
Il y a souvent débat sur les modes de financement (branding ou pas) des projets transmedia et parfois la discussion s’avère houleuse et les positions sont particulièrement tranchées.
Examinons cela.

NON.
Hors de ma vue les marques et ouste les mentions et références dans les univers narratifs transmedia. Un univers narratif est un acte de création qui doit rester pur et vierge de toute attache commerciale. Toute intrusion à caractère pseudo-publicitaire dans un univers narratif nuirait à l’indépendance de l’auteur et à la pureté de son oeuvre.
Le projet doit donc être produit de manière indépendante et financé de manière autonome. Pour cela : faire appel à de riches producteurs, à des subventions ou à des bourses.

OUI.
Car l’appui des marques peut-être un formidable outil de développement. En co-finançant la production de l’univers narratif, elles offrent des ressources qui n’auraient pas été disponibles autrement. Subventions, budgets de production, bourses (voire, pourquoi pas, fortune personnelle) ne sont pas toujours accessibles et leurs modes d’attribution nuisent souvent à la réactivité. De plus, les marques font partie de l’univers culturel des publics aujourd’hui, qu’on le veuille ou non.

Ma position (non, je ne détiens pas LA vérité, je détiens juste quelques opinions) .

Oui mais.
Oui: les marques peuvent intégrer un univers transmedia. Les auteurs et autres acteurs des univers transmedia sont des êtres humains. Corolaire : ils doivent manger. Se couper de financements éventuels par les marques limite donc leur capacité à déployer des univers en les rendant dépendant de décisions complexes et aux motivations parfois obscures.

Mais: Les règles du jeu doivent être claires, tant vis à vis des marques que des publics. Les marques doivent avoir conscience qu’elles n’ont pas la main sur l’univers narratif tout comme un annonceur ne doit pas avoir la main sur le comité de rédaction d’un journal ou d’un magazine.
Vis à vis des publics, les règles du jeu doivent également être limpides. Ils doivent être informés de la logique de financement de l’univers. Il ne s’agit surtout pas de « berner » les publics. Et cela tombe plutôt bien. Les publics aujourd’hui sont éduqués et comprennent parfaitement  bien les logiques économiques de production.
L’exemple de la web série Cybergeddon est à mes yeux une bonne illustration de cette transparence.

En conclusion.
Les deux systèmes peuvent bien entendu cohabiter, l’un bien entendu n’excluant pas l’autre. Tout, à la base, est conditionné par l’intention de l’auteur et par l’intention du projet. Certains univers se prêteront à l’intégration des marques d’autres non. Il ne faut pas pourtant exclure d’emblée comme le font certains le branding s’il permet l’émergence de nouveaux projets.

Voir aussi : Pour les marques doivent-elles investir dans les univers transmedia.

2 réflexions sur “Les univers narratifs transmedia peuvent ils intégrer des marques?

  1. Merci Jeff pour ce post intéressant et pour m’avoir fait découvrir Cybergeddon que je ne connaissais pas. On partage la même position. De toute façon, il est dans l’intérêt de la marque sponsor comme dans celui du producteur d’avoir à l’arrivée une oeuvre de très bonne qualité. C’est à cette condition que l’oeuvre rencontrera son audience et que la marque y trouvera un intérêt publicitaire ou commercial. Comme je m’amuse souvent à le dire, deux secteurs sont en général moteur dans le développement des NTIC : la publicité et le porno. Ce fut le cas avec le Minitel, puis avec Internet, avec la VOD… Ce sera aussi probablement le cas avec le transmédia. Maintenant, je te laisse nous préparer un prochain post sur le transmédia et le porno😉

  2. Merci de ton commentaire Arnaud. Cet article est le premier d’une série que je vais publier et qui synthétise les conclusions que je tire actuellement de l’expérience Yumington.
    Quant à la pub et au porno… ça va. J’ai bossé dans les deux secteurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s