Un ebook, combien ça coûte vraiment?

Une fois n’est pas coutume, c’est mon cerveau gauche qui s’est réveillé en premier ce matin, directement branché sur la fonction calculatrice.
Une question, une seule : à combien reviendrait la conception d’un ebook si on travaillait dans des conditions entrepreneuriales ?
Ceci du point de vue de l’auteur évidemment, n’ayant pas légitimité à m’exprimer du point de vue de l’éditeur.
J’ai fait le calcul sur l’exemple de mon futur bouquin et suis parti du principe de base que  :

– l’auteur fait de son écriture un métier et qu’il est rémunéré au SMIC. Il écrit vite, très vite, et ne compte pas ses heures sup.
– les sites et outils spécifiques (site du livre, vidéo…) sont réalisés par une société de prestation (super) low cost.
Et bien ça fait froid dans le dos, regardez bien :

Conception / rédaction / corrections (3 mois) : 2.200 x 3 : 6.600 €
Site internet (conception/graph) : 1.000 € (5 jours de travail à 200€ jour)
Contenus du site (présentation, contenus additionnels, images libres de droits…) : 1.000 € (5 jours de travail à 200€ jour)

nous en sommes donc à 8.200 €, pour le package de base…

Une petite vidéo pour faire joli, là encore super low cost (sans tournage ):
1.200 € (4 jours à 300€)

9.400 €

Et sans compter (ce qui est spécifique à mon futur roman) les illustrations conçues et réalisées par un artiste de talent.

Et sans compter l’investissement quotidien de l’auteur sur la promotion de son roman et sur d’éventuels développement transmedia.

Bref on flirte avec les 10.000 €…

 

18 réflexions sur “Un ebook, combien ça coûte vraiment?

  1. Hello,
    Les chiffres vont un peu dans tous les sens : pour le site web, on ne fait pas un site par titre publié, ce n’est pas productif, même pour un auteur seul. On doit donc amortir les coûts de site sur plusieurs titres.
    Personnellement, pour les vidéos, avec tournage, je parviens à faire réaliser professionnellement des bandes annonces pour la moitié de ce prix.
    L’intéressant reste le calcul du prix d’écriture : personne ne paie jamais ce travail à sa juste valeur (et on ne parle pas de 200 EUR la journée comme le site web, juste 2200 EUR/mois), pas plus dans le numérique que dans le papier. Le système d’à-valoir ne correspond jamais à un temps de travail, c’est la formule magique qui permet aux éditeurs de payer, au mieux, 1/3 du travail (en se considérant comme très généreux). Au pire, rien du tout.
    Dans tous les cas, on voit bien que la dynamique de l’édition numérique, ça reste le bénévolat à l’heure actuelle, et c’est bien dommage.
    Merci pour cette note et bonne écriture !

    1. Hello Nicolas,
      je fais en général un site pour chaque héros principal. Eu égard à mon approche, c’est nécessaire (sans compter le site auteur).Mais tout dépend en effet de la stratégie choisie🙂

      Il fait considérer que cet article est caricatural. Il projette une dimension financière toute théorique. Il n’est bien entendu pas question de l’appliquer à la lettre…

  2. Après, il faut voir aussi sur combien de temps tu ammortis ce coût. 5 ans ? 7 ans ?

    Mais oui, il faut en vendre de l’ebook, raison de plus pour partager les royalties avec le moins de monde possible… (dans la mesure où on peut se permettre l’investissement bien sûr).

    1. Je sais bien, mais le problème c’est que justement c’est sur cette période (au moins) qu’il paiera… Tu as compté 3 mois de boulot par livre –> en 5 ans t’en écris 20. Si tu en vends 50 de chaque par mois, ça te fais sans plus travailler 50 * 20 * 2€ = 2000€
      En attendant, oui, c’est la vache enragée…

      A moins d’arriver à écrire ça à coté d’un vrai boulot, ce que font la plupart des auteurs publiés « traditionnellement » (mais c’est sur qu’ils ne tiennent pas la cadence de 4 / ans…).

      Après, le marché peut aussi finir par exploser en France, avec une augmentation subite des revenus… Et pour le coup, placé parmi les précurseurs, tu peux sans doute en profiter😉

  3. * Tu fais toi meme ton site sur Tumblr, ou bien Squarespace.
    * Tu fais la mise en page avec Word ou mieux Google Docs.
    * Tu fait la conversion vers ebook avec Calibre.

    …et tu mets ce que t’économises dans la promo du livre.

    1. Il a mis conversion et Calibre dans la même phrase !!! Il va mettre le lecteur en colère !!! (Joke : il est déjà en colère) *

      Mais oui, c’est aussi ce que font certains, y compris avec succès, mais surtout en anglais. Le marché FR est pour l’instant trop restreint.

      * si tu connais pas @lecteurencolere on t’expliquera😉

  4. ah ça faisait longtemps Gabriel🙂
    Ce post est une projection des coûts si nous devions les faire réaliser par des structures professionnelles, comme cela se fait comme dans n’importe quelle industrie.
    Jusqu’à présent je bricole un peu tout moi même : nettement moins coûteux, mais pas très pro.

  5. Je suis justement en train de monter une micro-entreprise qui me permettra de proposer la rédaction et la publication de ebooks clés en main, à des prix très concurrentiels. Oui, j’écris pour vous le ebook, je le configure pour tous les supports, je le traduit, et je le met en ligne … Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter.

    1. Pour ma part, je suis en train de publier un recueil de nouvelles chez Publibook, à la fois sur papier et support numérique. Le suivant est en route. Ce’ sera peut-être l’occasion de se rencontrer.

      Frédéric kisters

    2. Bonjour Joyce,
      Je serais intéressé par ce concept de rédaction et publication d’ebook clé en main. Avez-vous déjà un site internet ? un grille tarifaire ?
      Merci d’avance
      Mathis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s