big_bang_large

On a découvert l’origine du monde : c’est un simple Tweet

Yumington est l’univers dans lequel se déploient les romans Waldgänger, le Rêve Oméga, Les enquêtes d’Ockham Stryker mais aussi la Twitter Fiction All Sinners.
Yumington aux récits dystopiques née sous l’impulsion d’un simple Tweet.

Comment?

J’écrivais à l’époque les premiers épisodes du Waldgänger, la série devenue aujourd’hui roman papier édité chez Bragelonne. Je m’amusais à faire vivre mon héros en lançant des indices sur Twitter. De brefs messages où je signalais la présence du héros dans tel ou tel quartier par exemple. Notamment dans son bar préféré, l’axis mundi de Yumington, le Crying Raven.

Puis un jour, un Twittos a lui aussi tweeté qu’il prenait une bière dans ce même bar.
Ce tweet m’a donné l’idée de déployer mon univers, non plus comme un simple cadre narratif, mais comme un véritable game play à destination des lecteurs.

En poussant le concept, j’ai proposé aux Followers de Yumington de participer à la Twitter Fiction All Sinners. Espérant recruter 4 ou 5 narrateurs collaboratifs, ce sont 54 qui ont participé à cette aventure qui a duré 5 jours et 5 nuits, en temps réel. Un immense jeu de rôle online qui a généré plus de 2.600.000 impressions sur Twitter.

C’est ainsi qu’est né, sur un simple tweet, l’univers collaboratif de Yumington.

Retrouvez Yumington sur Facebook : ICI
Retrouvez Yumington sur Twitter : ICI

Découvrez le thriller Waldgänger.

Balek - Waldganger hd

Une réflexion sur “On a découvert l’origine du monde : c’est un simple Tweet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s