2 : Journal de bord #AllSinnersSerie : réflexions à 2 heures du matin

Les réflexions de la nuit (02:00 du mat’)

L’exercice stylistique Twitter.
Ceux qui ont lu quelques uns de mes bouquins, en particulier le Waldgänger, savent que mon style d’écriture est plutôt tendu, plutôt sec et nerveux.

Je crois que l’écriture de All Sinners va l’être encore plus.
Moins de 140 caractères par « shot » d’histoire est dans l’esprit un pousse au crime (pour un thriller ça tombe plutôt bien me direz vous).
L’exercice Twitter est donc, à mes yeux, un excellent exercice stylistique.

Le « shoot » du temps réel.
Quand j’ai conçu All Sinners comme une #twitterfiction 100% temps réel, je n’imaginais pas que ce temps réel s’étendrait bien en amont des 5 jours de la durée de la diffusion.
Le fait est que cela fait bientôt 15 jours que je suis en temps réel pour la préparation de cette fiction. L’engagement des Twitt’acteurs dans All Sinners nécessite en effet de concevoir et de leur procurer l’environnement d’écriture le plus confortable et le plus agréable possible. Le temps réel, c’est donc dès maintenant. C’est un merveilleux shoot immersif. C’est crevant aussi car c’est du 15 heures par jour 7/7. Le tout est que je ne m’endorme pas sur le clavier le moment où je devrai écrire ma propre histoire. Mais qu’est-ce que c’est motivant!

Le background des uns sera les histoires des autres, et réciproquement.
Plus j’avance dans le projet, plus je m’aperçois des formidables potentialités de la forme d’écriture collaborative de All Sinners.
Vous le savez, tout se passe dans mon univers ( Storyworld) Yumington.
Chacun va pouvoir raconter sa propre histoire selon un contexte défini et une guideline précise.
Dès lors, il n’y a plus d’histoire majeure. Car selon le point de vue que le lecteur adoptera, selon le twittos qu’il suivra plus particulièrement, toutes les histoires des autres deviendront un fertile background. C’est là que s’inscrit la richesse de la narration collaborative. Les histoires de chacun nourrissent la toile de fond de chacune des histoires.

Auteur certes mais aussi maître de jeu.
Dernière réflexion nocturne. Préparer une fiction collaborative comme je l’entends me renvoie furieusement à mes années Donjons et Dragons quand, en tant que maître de jeu, j’organisais des parties pour mes petits camarades. Rien ne se perd, rien ne se crée…

Sur ce, j’aimerais vous dire qu’après une nuit quasi blanche je vais me coucher, mais vous comprendrez que ce ne sera pas le cas.

Pour conclure je vous livre une vidéo extraite d’un de mes films cultes, que je trouve particulièrement à propos :

 

Liens pour en savoir plus :
Cartographie dynamique de Yumington sur Pearltree
Site All Sinners
Compte Twitter All Sinners.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s