Les livres papiers comme objets de luxe.

En quoi se différencient les livres électroniques des livres papiers?
Dans le fond, en rien. Le texte reste le même. Et le confort de lecture sur liseuse est identique à celui sur le papier. Voire plus grand quand il s’agit de prendre des notes par exemple.
Seul l’emballage change donc. Le livre papier permet d’être exposé, il peut parfois se transformer en « beau livre » aussi. Le livre papier devient objet de luxe, donc.
Car pour une même finalité (lire un texte), le livre papier nécessite la mise en oeuvre d’une industrie destructrice d’arbres et consommatrice d »énergie. S’ajoute à cela les multiples transports de cet objet physique particulièrement lourd.
Le livre électronique quant à lui ne consomme pas de pâte  à papier et son transport est par essence bien moins consommateur d’énergie. Il s’attache à l’essentiel.
Pour ma part, il est tout à fait évident que j’achèterai encore des livres papiers dans la mesure où ceux-ci sont beaux, où la forme apportera une valeur ajoutée bien réelle. cela sera mon luxe littéraire. Mais combien de livres papiers aujourd’hui mériteraient de figurer dans la catégorie des produits de luxe?
Pour le reste des livres mon choix s’orientera bien évidemment vers le livre électronique, moins coûteux, plus pratiques et plus respectueux de l’environnement.

Et à bien y réfléchir c’est à mes yeux une très belle opportunité  tant pour les petits éditeurs que pour les libraires qui ont l’opportunité de devenir les fers de lance de cette nouvelle industrie du luxe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s