Jeff Balek

Romancier transmedia

refuser les ebooks, c’est renier les plus gros lecteurs

Pour faire suite à mon article précédent, voici quelques chiffres qui montrent et démontrent que la démarche « anti » livres numériques, est insensée.
Refuser la lecture numérique, c’est tout simplement se priver des plus grands acheteurs de livres et des plus grands lecteurs.
Quand on s’intéresse un peu aux lecteurs et non à sa propre corporation (ou à sa propre boudine comme aurait dit l’un de mes fils), tout s’éclaire.
Arrêtons donc les démarches antagonistes et collaborons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 septembre 2012 par dans Actu, ebook, livre numérique.
%d blogueurs aiment cette page :